Portrait d’acteur : Air France Industries

Acteur mondial, engagement local

Air France Industries, acteur mondial de la maintenance aéronautique, joue un rôle économique majeur sur le département. Parmi les plus de 3 000 salariés basés sur la zone aéroportuaire d’entretien d’Orly, beaucoup vivent en effet en Essonne.

L’entreprise renforce cet ancrage en multipliant les actions en faveur d’un développement durable du territoire au travers de trois leviers, à commencer par l’environnement : « Notre ambition est de poursuivre la réduction de l’impact de notre activité sur l‘environnement et la société », explique Pierre Girault, directeur Qualité Sécurité Environnement & Développement durable. Parmi les actions retenues figurent la baisse des produits toxiques, le recours à la peinture à l’eau pour limiter les émissions de Composés Organiques Volatiles (COV), le lavage des moteurs à l’eau, etc. « Une nouvelle procédure permet de valoriser 80% des déchets issus du démantèlement des avions en fin de vie. » Deuxième levier : l’axe économique. Air France Industries a ainsi adopté une politique d’achats responsable, privilégie l’emploi dans le bassin essonnien et la sous-traitance vers des entreprises locales. Troisième et dernier levier : le social. Dans le cadre du dispositif « OSE l’engagement », dix apprentis d’Air France Industries et d’Eurocopter ont collecté puis distribué 700 livres dans trois écoles à Dakar, au Sénégal. Autres exemples d’actions conduites : le covoiturage, le limitation des impressions, le tri sélectif, les économie d’énergie basée notamment sur la sensibilisation des salariés aux éco-gestes simples et efficaces.

La prochaine étape sera l’évaluation « ISO 26 000 responsabilité sociale des entreprises », dont l’objectif consiste à consolider le dispositif « développement durable » d’Air France Industries, à renforcer le dialogue et conforter la confiance avec les parties prenantes. Cet engagement qui a été récompensé par le label Agenda 21 de l’Essonne, « une vraie reconnaissance ! Nous sommes à présent en réseau avec des associations, entreprises, collectivités avec qui nous partageons des bonnes pratiques », conclut Pierre Girault.