Bien dans son assiette !

Yaourts, fromages blancs, lentilles, poulets, pommes de terre, flageolets, pain, miel ou encore herbes aromatiques… Autant de produits bios franciliens qui vont intégrer petit à petit les menus des élèves essonniens.

Depuis la dernière rentrée, 10% des collèges essonniens sont engagés dans un partenariat avec le Groupement des agriculteurs biologiques (Gab) d’Île-de-France et le Conseil général pour introduire des aliments bio et locaux dans leur restaurant scolaire. « Cela fait plusieurs années que nous travaillons avec le Conseil général dans ce domaine, mais nous étions limités par le manque de produits disponibles dû à la faiblesse de la structuration de l’offre francilienne en produits biologiques, souligne Elodie Cachet, chargée de mission auprès du Gab. Nous avons donc commencé il y a environ un an à sensibiliser les agriculteurs à ce débouché. Puis nous avons enquêté les producteurs sur leur intérêt pour ce débouché de la restauration collective et sur leur offre potentiellement disponible. L’objectif de ce projet « Aller vers une régularité d’approvisionnement, une augmentation progressive des volumes de produits bio introduits dans les collèges participant et attirer d’autres établissements et agriculteurs. »

En parallèle, la délégation Développement durable du Conseil général de l’Essonne a mis en place un « réseau cantines bio » qui réunit régulièrement une trentaine de communes essonniennes, quelques collèges, le Gab IDF et divers autres acteurs impliqués dans ce domaine (sociétés de restauration, experts des marchés publics, producteurs bio…). « Il s’agit de proposer aux collectivités un lieu de réflexion et d’échanges pour les aider dans leur projet d’introduction du bio dans les restaurants scolaires. »

Prochain rendez-vous de ce réseau le 13 janvier 2011, sur le thème de la création de dynamiques locales entre les acteurs.

Plus d’infos auprès du Gab Île-de-France : www.bioiledefrance.fr

Inscription au réseau « cantines bio » : essonne21@cg91.fr