RCE 28 Avril 2014 : la précarité énergétique dans le bâti

Le 28 Avril, le Réseau Climat Essonnien a réuni une quarantaine de personnes autour de la thématique de la précarité énergétique.

Le programme national "habiter mieux", ses différents dispositifs et ses objectifs de rénovation, appuyés d’exemples concrets, ont été présentés par Mesdames Catherine BELLIOT pour l’ANAH et Sandrine ZERBIB de l’ADIL91.

Annie-Claude RASTELL du Conseil général de l’Essonne a présenté la plateforme essonnienne de la rénovation énergétique, outil de lutte contre la précarité énergétique tout en participant à la relance de l’activité économique et à la transition énergétique en associant les partenaires du territoire. La table ronde sur la prévention de la précarité énergétique a rappelé que, bien que le phénomène de précarité énergétique prenne de l’ampleur ces dernières années, le repérage des familles en situation de précarité énergétique reste difficile et les moyens d’agir assez faibles notamment en direction des locataires. Des pistes de solutions nécessitant une association de nombreux partenaires sur le territoire dans la durée et avec persévérance ont tout de même été imaginées. Les échanges autour de l’économie du bâti et notamment le retour d’expérience du PNR du Gâtinais français sur la structuration d’une la filière chanvre ont montré que les collectivités peuvent être des « fers de lance » pour la dynamique d’éco filières. Le témoignage de la CAPEB (organisation professionnelle des artisans du bâtiment) a confirmé pour les artisans les avancés en cours que ce soit pour apprendre à travailler ensemble avec les multiples corps de métiers ou la formation aux nouvelles techniques bien qu’elles restent encore difficilement accessibles pour de nombreux artisans pour des faibles demandes sur le marché.

L’ensemble des présentations et le compte rendu se trouvent en pièce jointe.

La prochaine rencontre du Réseau Climat Essonnien aura lieu le 18 Septembre.