Les objets du quotidien pèsent jusqu’à un quart de nos émissions de gaz à effet de serre

Selon l’étude de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) « la Face cachée des objets », que nous révélons, baskets, smartphones, canapés… pèsent
jusqu’à un quart des émissions de CO2.

Dans le cadre d’une démarche zéro déchet, zéro gaspillage ambitieuse, qui donne la priorité à la réduction à la source, à travers une transition écologique globale, du respect des droits humains et d’une meilleure prise en compte des populations les plus défavorisées et des générations futures, il est urgent d’opérer notamment à un changement des habitudes de consommation, le simple recyclage ne suffisant pas !

Ainsi, les consommateurs peuvent agir. « Reprendre la main de sa consommation est plutôt vivifiant », assure Flore Berlingen de l’ONG Zero Waste, qui a lancé le défi Rien de neuf : pendant un an, des Français s’engagent à favoriser la location, le don ou le partage pour ne rien acheter hors alimentation et hygiène.

Source "Aujourd’hui en France" - 26/09/2018