Lever un frein à l’emploi

Installé dans un bureau vitré au cœur d’Etampes (dans ce qui fut autrefois un garage automobile), Patrick Zourane conseille et oriente ceux qui franchissent les portes de la plateforme solidaire du Sud Essonne. Entre deux coups de téléphone, cet opérateur mobilité insertion dresse un constat implacable : « La majorité des offres d’emploi exige de pouvoir se déplacer. Sans permis ou un autre moyen de transport, c’est vraiment compliqué ! » Une situation d’autant plus vraie dans le sud du département, territoire semi-rural marqué par un manque de transports en commun.

« Nous développons l’autonomie des candidats pour lever un frein à l’embauche », explique Max Descormiers, responsable de la structure. Pour y parvenir, celle-ci propose cinq dispositifs (lire ci-dessous) qui s’adressent aux demandeurs d’emplois, bénéficiaires des minimas sociaux ou issus des quartiers prioritaires de 132 communes du Sud-Essonne. « Ils ont tous un projet professionnel, et la mobilité est souvent le seul chaînon manquant pour accéder à un emploi », poursuit le responsable.

En 2009, 541 personnes ont ainsi fréquenté la plateforme, 197 ont bénéficié de ses prestations.
Née fin 2008 à l’initiative du Pôle Economie Solidaire d’Etampes, le projet « plateforme de mobilité du Sud Essonne » est aujourd’hui labellisé dans le cadre de l’Agenda 21 de l’Essonne, en particulier au nom de son impact sur le volet social du développement durable.
« Il a fallu tout créer, c’était difficile mais c’est aujourd’hui une grande satisfaction », affirme Patrick Zourane. Le jeu en valait effectivement la chandelle : l’année dernière, un bénéficiaire sur trois a obtenu un emploi grâce à la plateforme.

En savoir plus : www.mobilitesolidaire.fr

Cinq dispositifs pour la mobilité

  Espace Information Conseil : Information sur les horaires et les tarifs des transports en commun, les itinéraires, etc.

  Transport solidaire : Deux chauffeurs conduisent les bénéficiaires de leur domicile jusqu’à leur lieu de travail, ou pour des démarches liées à l’emploi (entretiens d’embauche, inscriptions au Pôle emploi…)

  Permis solidaire : Formation accélérée (deux mois) au permis de conduire, à très bas coût (environ 100€).

  Formation mobilité : Pour bien se repérer dans les transports en commun franciliens, « monter » à Paris, mais aussi initiation au vélo, etc.

  Location 2 et 4 roues : Mise à disposition de vélos, scooters et voitures pour une durée maximale comprise entre 8 et 12 mois.