La ville se met au bio

Depuis juin 2009, à l’initiative de la municipalité de Paray-Vieille-Poste, la cuisine centrale de la ville, qui produit 850 repas par jour, utilise des produits bio dans l’élaboration de ses menus. Selon la charte mise en place, la ville propose déjà 22 % de produits bio. Avec une constante : le pain, toujours issu de l’agriculture biologique. « Nous utilisons un système de marchés d’approvisionnement programmé, explique Bruno Montuelle, responsable du service restauration de la ville. Toutes les denrées nous arrivent brutes, par un seul et unique prestataire, qui nous propose des menus, que nous validons ou modifions ». En plus, chaque trimestre, les élèves bénéficient d’une semaine de repas 100 % bio. « C’est le fer de lance de l’opération », précise le maire adjoint en charge du scolaire et de la restauration, Nathalie Lallier. L’opération rencontre un vif succès auprès des parents d’élèves et des jeunes. La mise en place des produits bio doit être accompagnée par des actions pédagogiques afin de faire comprendre aux enfants ce que c’est », précise Bruno Montuelle. Ainsi, des intervenants spécialisés se rendent sur les sites pour parler du bio aux enfants. À l’avenir, la mairie de Paray-Vieille-Poste souhaite s’investir davantage dans la démarche de développement durable, en favorisant les circuits courts. « Faire du bio avec des produits qui proviennent de Chine ne présente pas d’intérêt. Nous avons, en Ile-de-France, le potentiel agricole pour nous fournir. Il nous faut l’utiliser », note Nathalie Lallier.
La ville de Paray-Vieille-Poste est impliquée depuis le départ dans le réseau « Cantine bio » à destination des acteurs de la restauration scolaire et mis en place par le Conseil général.