Une seconde jeunesse pour nos déchets

La recyclerie de la communauté d’agglomération Les Portes de l’Essonne récupère des centaines d’objets abandonnés qui sont ensuite restaurés et mis en vente à bas prix.

« Ne jetez plus ! ». Tel est le leitmotiv de la recyclerie des Portes de l’Essonne, basée depuis avril 2011 sur le site de l’ancienne usine des Comptoirs des Parfums, sur les bords de Seine à Athis-Mons. Le principe est simple : collecter des objets abandonnés par leur propriétaire malgré leur bon état, les restaurer avant de les vendre.
Dans la boutique de 300 m2 ou sur le site www.recyclerie-portesessonne.fr, petits budgets et amateurs de brocante dégotent meubles, canapés, jouets, livres, vaisselle ou articles de décoration à petits prix. Mais derrière les étagères remplies de bonnes affaires, se cache un projet environnemental et social labellisé « Agenda 21 » par le conseil général de l’Essonne.

La Régie de quartiers Les Portes de l’Essonne, une entreprise d’insertion, emploie à la recyclerie 14 personnes éloignées de l’emploi, qui engrangent de l’expérience professionnelle accompagnée de formations. Autre avantage : « En donnant une seconde vie à ces objets, la recyclerie limite les volumes de déchets enfouis ou incinérés », explique Maïlys Moreno, chargée de mission développement durable, à la Communauté d’agglomération. La recyclerie est la première du genre en Essonne. « Mais une dynamique est en marche, et d’autres verront bientôt le jour dans le département », précise Maïlys Moreno.

Quant à la boutique d’Athis-Mons, elle doublera de volume au printemps 2013, dans le cadre de la rénovation du hangar de 2 500 m2 qui abrite la recyclerie (2 millions d’euros de travaux, dont 400 000 euros subventionnés par le Conseil général).

Plus d’infos au 01 69 57 06 38 ou sur www.recyclerie-portesessonne.fr -