Quand le territoire se recycle

Grâce à « Essonne Aménagement Exemplaire », le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) de l’Essonne met en valeur des projets d’aménagement durable et exemplaire. Une initiative labellisée Agenda 21 de l’Essonne.

À Prunay-sur-Essonne, une ancienne friche industrielle réhabilitée pour accueillir des artisans locaux et une entreprise d’insertion sociale ; à Brétigny, le futur éco-quartier ; à Ollainville, l’aménagement du parc et de la place de la mairie ; à Athis-Mons, la seconde jeunesse des usines LU, qui hébergent désormais les services de la mairie et de la communauté d’agglomération « Les Portes de l’Essonne », etc.

L’Essonne regorge de projets d’aménagement durable dans son
territoire. Mais encore faut-il le savoir !

« Essonne Aménagement Exemplaire vise à valoriser ces projets représentatifs et entend faire des émules en partageant ces bonnes pratiques », explique Valérie Kauffmann, directrice adjointe du CAUE 91, à l’origine de ce concours lancé en 2010 en partenariat, entre autres, avec la Direction départementale des territoires et avec le soutien du Conseil général.

Pour la deuxième édition, huit lauréats ont ainsi été primés.
« Ces projets traduisent une volonté politique et citoyenne de faire autrement. Le recyclage du territoire et la résonance sociale des
opérations sont apparus fortement cette année.
« Ce travail sur le “déjà-là“, le souci d’économiser l’espace, la valorisation de l’existant et la recherche de solutions locales font écho aux préoccupations durables », poursuit Valérie Kauffmann. Les lauréats sont mis en valeur à travers des expositions itinérantes, des visites guidées ouvertes au grand public et aux professionnels, ainsi qu’une exposition « Identités remarquables » à la Maison de l’Architecture, à Paris, jusqu’en septembre prochain.
L’appel à candidatures de la troisième édition d’Essonne Aménagement Exemplaire débutera en novembre prochain.

Plus d’infos sur le site du CAUE