Le Département de l’Essonne retenu par le Ministère des affaires étrangères pour la mise en réseau de ses partenaires au Mali, en Chine et à Haïti autour des enjeux climatiques !

Les changements climatiques sont le 1er défi de l’Humanité à solidarité obligatoire – P. Radanne

A la veille de la conférence internationale Paris Climat 2015 prévue en décembre prochain, le Conseil Départemental de l’Essonne a répondu à l’appel à projet climat de la Délégation à l’action extérieure des collectivités territoriales (DAECT), ouvert aux collectivités françaises et étrangères. Cet appel à projet réunissant les 3 ministères investis dans cette lutte (MAAF – MEDDE – MAEDI) ambitionne, en amont du sommet mondial de mettre en lumière le rôle essentiel des collectivités dans la lutte quotidienne pour la préservation de l’environnement (proximité avec les citoyens et relais opérationnel des accords issus de la Conférence mondiale) et de soutenir l’action internationale des collectivités.

Le Conseil Départemental de l’Essonne, engagé depuis 2004 dans une politique de développement durable, met en œuvre depuis 2010, avec le soutien de l’Europe, un Plan Climat Énergie Territorial ambitieux à l’échelle de son territoire. Afin d’aller plus loin dans la recherche des solutions innovantes préservant le climat et répondant aux problématiques essonniennes, le Département de l’Essonne s’engage auprès de ses partenaires de coopération à travers le Projet Climat. Ce projet se propose, sur une année, de capitaliser et de diffuser 5 actions pilotes mises en œuvre en Chine, au Mali et en Haïti, de partager, échanger, expérimenter via une mise en réseau de l’Essonne et de ses partenaires.

Le projet se décline concrètement autour de cinq actions pilotes :
  La sécurité alimentaire et l’adaptation des pratiques agricoles face au dérèglement climatique, via un soutien croisé aux agriculteurs essonniens et aux agriculteurs maliens des cercles de Diéma, Douentza et Nioro-du-Sahel.
  Le développement des énergies renouvelables à l’échelle locale, via une expérimentation d’autonomisation énergétique de groupes scolaires à Aquin, Saint Louis du Sud et Fond des nègres en Haïti.
  L’atténuation et l’adaptation dans le secteur de l’eau via l’appui à la mise en place de services de l’eau et d’assainissement efficients dans les cercles de Diéma, Douentza et Nioro-du-Sahel au Mali.
  La gestion et la prévention des déchets via la réalisation d’un diagnostic à Aquin, Saint Louis du Sud et Fond des nègres en Haïti.
  La gestion durable du paysage via la mise en place d’échanges de pratiques sur la gestion différenciée des espaces verts entre le Département de l’Essonne et la ville de Wuhan en Chine.