Ça chauffe en ville !

Voir en ligne : http://carto.iau-idf.fr/webapps/imu/

En cette fin d’été, ce sont plusieurs départements qui ont basculé en vigilance orange « Canicule ». Cette chaleur excessive est encore accentuée dans les villes, notamment la nuit, sous l’effet d’« ilot de chaleur urbain » (ICU) lui même lié à l’aménagement et aux formes urbaines, aux matériaux de construction, à la présence et à la densité de végétation, d’eau etc.
Véritable enjeu en matière de santé publique et de pression sur les ressources (eau, énergie), ce phénomène d’ICU fait l’objet de plus en plus d’études pour l’identifier, le cartographier et définir des solutions pour y pallier ou du moins le réduire.
C’est notamment un des axes de travail de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme (IAU) et de l’Observatoire régional de santé (ORS) qui collaborent sur ces questions de vulnérabilité climatique en mettant à disposition études et données pour la sensibilisation de tous les acteurs.

Une carte accessible sur le site de l’IAU (cliquez Ici) permet d’identifier les zones assujetties à l’effet d’ilot de chaleur urbain en Île-de-France.
L’IAU peut pousser encore plus loin l’analyse de la vulnérabilité potentielle d’un territoire lors d’une vague de chaleur en l’analysant à l’ilot et en définissant les pistes de solutions adaptées.

Plus d’informations sur : http://www.iau-idf.fr/savoir-faire/nos-travaux/environnement/changement-climatique/chaleur-sur-la-ville.html