Le SIREDOM se dote d’un Plan d’actions de réduction et de compensation des émissions de gaz à Effet de Serre

Suite à la réalisation d’un bilan carbone de ses activités en 2015, le SIREDOM (Syndicat Intercommunal ,pour le Recyclage et l’Énergie par les Déchets et Ordures Ménagères) a élaboré un Plan d’Actions de Réduction et de Compensation des Émissions de Gaz à Effet de Serre (PARCEGES) adopté en mars 2017.

Le total des émissions annuelles du SIREDOM s’élève à environ 97 000 tonnes équivalent CO2, dont 75% relèvent du CO2 émis dans l’atmosphère lors de la combustion dans l’incinérateur de Vert-le-Grand du carbone d’origine fossile (en particulier les déchets plastiques) et 11% du fret entrant et sortant.

En tant que 2ème plus important syndicat de traitement des ordures ménagères en France, le SIREDOM, dans une démarche d’exemplarité, entend définir et mettre en œuvre une stratégie de réduction des émissions GES ambitieuse, évaluable et pérenne dans le temps. Son PARCEGES vise ainsi les objectifs suivants :

1- réduction du tonnage collecté des ordures ménagères :
* maximiser le compostage individuel en équipant les foyers en composteurs et en formant un guide composteur,
* mettre en place une collaboration avec des éco animateurs,
* multiplier les interventions pour la lutte contre le gaspillage alimentaire,
* collecter et traiter les biodéchets par le lombricompostage industriel,
* organiser un appel à projets citoyen.

2. compensation et évitement de CO2 (dans une logique d’économie circulaire) :
* fournir de la chaleur au réseau urbain de la Communauté d’Agglomération Grand Paris-Sud à partir de l’UIOM de Vert le Grand et vendre l’électricité à la Société EDF,
* produire de la chaleur à partir d’une chaufferie Bois/Combustible Solide de Récupération à Vert-le-Grand
* séquestrer le carbone par des projets d’agroforesterie
* créer des jardins collectifs (familiaux ou ouvriers, partagés, d’insertion, pédagogiques) sur le territoire
* étendre l’expérimentation du prêt du broyeur aux communes pour produire du Bois Raméal Fragmenté (amendement des sols)
* créer des îlots de biodiversité constituant des puits de carbone (à Saclas, Itteville, Vert-le-Grand et Wissous).

3. minimisation des émissions liées au fret et déplacements :
* encourager les collaborateurs à adopter des technologies éco responsables
* remplacer les véhicules du SIREDOM par des véhicules électriques (et installer des bornes de recharge)
* contribuer au développement du Gaz Naturel Véhicule (participation à la création de la SEM SIGEIF Mobilités qui a en projet 10 stations GNV) avec 2 projets de stations (Nozay et Morangis)

4. baisse des émissions liées aux intrants : réduire les impressions papier (dématérialisation)

5. intégration de contraintes carbone dans les projets de construction/rénovation/extension/déconstruction de bâtiments.

L’actualisation du bilan carbone de la SEMARDEL en avril 2017 offrira également l’occasion de mettre en place des actions communes dans les années à venir.