Les zones humides retrouvent la forme

Le syndicat d’aménagement de rivières et du cycle de l’eau, le Siarce, a réalisé plusieurs aménagements pour protéger les zones humides du marais d’Itteville.

Des travaux de modernisation de l’installation électrique de la station de production d’eau potable ainsi que des travaux d’aménagements de la zone humide du marais ont été réalisés.
Cette station a une capacité de 4,5 millions de mètres cubes par an, alimente en eau du robinet près de 100 000 habitants de l’Essonne dans les secteurs géographiques de l’Arpajonnais, du Hurepoix et du Val d’Essonne.

Cette eau est prélevée dans la nappe, grâce à des forages et par un prélèvement d’eau dans la rivière Essonne, alimentant les marais d’Itteville, à proximité immédiate de la station.

Dans une démarche de qualité environnementale et d’amélioration de la biodiversité, le Siarce a lancé en 2016 une opération de requalification de cette partie des zones humides, d’une superficies de 3.7 hectares. Un investissement de 370 000 euros réalisé par le Siarce avec la contribution financière de l’Agence de l’Eau-Seine-Normandie et du Conseil départemental de l’Essonne.

Il s’inscrit dans un plan de gestion sur 5 ans de ces espaces, pour un coût de 500 000 euros TTC.

Par ailleurs, 174 tonnes de déchets équivalent à 200 mètres cubes ont été enlevés dans les zones humides !
Pour lutter contre les atteintes à l’environnement et favoriser la renaturation des parties dégradées, le Siarce a entrepris des aménagements (clôture périphérique, réouverture d’habitats forestiers etc). Des aménagements qui favorisent la préservation voire l’enrichissement de la biodiversité.

Découvrez plus en détail le Plan de restructuration et de gestion du marais d’Itteville, sur le site du SIARCE