La route verte de l’Essonne vaut de l’or !

Depuis ce matin, 1er décembre 2017, un tronçon de 2 km entre Etampes et Brières-les-Scellés, conçu avec du chanvre produit à Prunay-sur-Essonne, est ouvert aux automobilistes.

Pour la 1ère fois en Ile-de-France, la fibre de cette plante, cultivée par la société Gatichanvre de Prunay-sur-Essonne, a été utilisée dans la conception de cette "route vert" reliant la N20 à la D191.
Elle a permis de fabriquer la sous-couche routière, ce qui offre plus de résistance, et de réduire l’utilisation de matériaux polluants, ainsi qu’une diminution du coût. De plus le chanvre est le fruit d’une filière locale !

Cette déviation, qui représente un concentré d’innovations technologiques durables, est attendue depuis plus de cinquante ans par les habitants des deux communes.

De plus des panneaux photovoltaïques permettront d’alimenter l’éclairage de la route et ainsi aller vers l’autonomie énergétique. Les éclairages seront positionnés à des endroits stratégiques afin de réduire la consommation d’énergie.
Ainsi la route verte respectera tous les modes de déplacement grâce à la création d’une piste cyclable et la conservation des sentiers ruraux et pédestres. La flore sera protégée grâce à la préservation d’hectares de forêt et l’évacuation naturelle des eaux de pluies.

D’ici à 2025, cette nouvelle liaison devrait accueillir un trafic de l’ordre de 8 500 à 9 500 véhicules par jour, avec un pourcentage de poids lourds pouvant atteindre les 10 %.

Cette route verte sera inaugurée le 13 décembre prochain par Madame Josiane Chevalier, Préfète de l’Essonne, et Monsieur François Durovray, Président du Conseil départemental de l’Essonne.

Pour consulter l’article, voir document joint