Ne brûlez plus vos déchets verts à l’air libre !

Pour cause de pollution atmosphérique

En période d’été, les appareils de chauffage au bois sont éteints mais la pratique du brûlage des déchets verts à l’air libre peut polluer l’atmosphère.

Largement pratiquée, cette activité est pourtant interdite par le règlement sanitaire départemental. En effet, 50 kg de déchets verts brûlés émettent autant de particules polluantes et toxiques que 9 800 km parcourus en voiture diesel !

Afin de préserver la qualité de l’air que nous respirons, des solutions alternatives peuvent être mise en œuvre. Plus respectueuses de l’environnement, elles privilégient la valorisation des déchets verts plutôt que leur brûlage.