Sans emballage et à la demande !

La boutique a ouvert ses portes à Savigny-sur-Orge en mai dernier sous l’enseigne Day by Day. Ce réseau d’épiceries 100% vrac créé en 2013 est le numéro un du secteur avec 41 magasins en France et un premier magasin à Bruxelles.

Au plus juste des besoins Dans son local de 55 m², Christine Michot dispose de plus de 750 références de produits du quotidien autour de quatre grands univers : l’épicerie salée, l’épicerie sucrée, la droguerie et l’hygiène. "Un tiers de notre offre provient de l’agriculture biologique et plus de 65 % est d’origine française. Nous servons aussi des produits locaux, dont des œufs et bientôt des fruits et légumes".

En caisse, les tickets affichent des prix raisonnables. "À qualité égale, le vrac permet de réaliser une économie de 5 à 30 % par rapport aux produits emballés". L’argument fait son petit effet auprès des clients mais n’est pas le seul : "Ici, on achète instinctivement au plus juste de nos besoins. On stocke moins dans les placards, on jette moins aussi !" confie Gilles, un père de famille de deux enfants. "La diversité des aliments donne envie de partir à la découverte de nouvelles saveurs par petite touche. De gourmands, on devient gourmets !" ajoute cette autre cliente à la retraite, tentée par les six variétés de sucre disposées devant elle.

Philosophie éco-responsable

La boutique Day by Day pousse le concept du zéro gaspillage jusque dans les paniers de courses  : "Des sachets en kraft recyclables ainsi que des contenants propres et gratuits sont mis à disposition des clients – mais nous acceptons aussi leurs contenants, sacs, boîtes ou bocaux. Tous sont préalablement pesés avant d’être remplis". Et le sort des contenants des fournisseurs fait aussi l’objet d’une vigilance particulière : "Je les donne à mes clients pour un nouvel usage. J’essaie aussi de réserver les cartons à des personnes qui déménagent par exemple".

Toute une philosophie éco-responsable que Christine Michot souhaite transmettre au public. "J’organise régulièrement des animations en boutique, comme la fabrication de dentifrice ou de déodorant.
J’invite aussi des acteurs locaux du zéro déchet à venir exposer leurs produits et je participerai, fin novembre, au salon de l’économie sociale et solidaire organisé par la communauté d’agglomération Cœur d’Essonne.
Mon grand projet serait de participer à la création d’une association zéro déchet autour de Savigny-sur-Orge".

Pour accéder aux informations utiles de cette boutique éco responsable essonnienne, cliquez ICI