Les bonnes pratiques Rénover Malin

Bien installer son poêle à bois pour mieux se chauffer et moins polluer !

Bien choisir et installer son appareil de chauffage indépendant au bois sont des conditions indispensables à la réussite de votre installation et de son bon fonctionnement. Mais comment bien choisir son appareil de chauffage, et bien l’installer ?

Pour bien choisir son appareil de chauffage, il existe Le label Flamme Verte, qui classe les appareils de chauffage au bois en fonction de leur rendement et de leurs émissions polluantes. Le niveau 7 étoiles est actuellement le niveau le plus performant de ce label ; tant pour le rendement énergétique que pour le niveau d’émissions de polluants (particules fines et monoxyde de carbone). Vous l’aurez compris, le choix d’un appareil Flamme Verte 7 étoiles (ou équivalent) est indispensable pour obtenir des aides, tels que les Primes Air Bois, la Prime éco-logis 91, le crédit d’impôt, MaPrimeRénov’, etc.

Et pour bien installer son appareil alors ? C’est simple, il suffit de contacter un professionnel qualifié pour ce type d’installation. Pour cela, la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) signale les professionnels qualifiés dans la rénovation énergétique. La spécialité RGE la plus répandue pour le bois est QUALIBOIS. Le recours à une entreprise qualifiée RGE QUALIBOIS lors de l’installation d’un appareil de chauffage au bois est donc un gage d’installation réussie. C’est d’ailleurs obligatoire pour obtenir la plupart des aides de l’État comme celles du Département. Un professionnel QUALIBOIS ne fait pas qu’installer votre appareil, il peut aussi vous conseiller sur la puissance de celui-ci, sur son positionnement, sur l’évacuation efficace des fumées (tirage, isolation et étanchéité du conduit d’évacuation des fumées), etc.

Pour plus d’infos : ICI

Infos pratiques :
Pour bénéficier de la Prime Air bois (1 000 à 2 000 €) ou de la Prime éco-logis 91 (jusqu’à 2 300 €), disponibles en Essonne, vous pouvez faire votre demande ICI.
La Prime Air Bois est développée dans le cadre du Fonds Air Bois financé par l’ADEME et le Conseil Régional Île-de-France.