Innovation durable

L’économie sociale et solidaire (ESS) concilie efficacité économique, fonctionnement démocratique et missions d’intérêt général.

La Loi Economie sociale et solidaire du 31 juillet 2014 vise à encourager un changement d’échelle de l’économie sociale et solidaire dans tous ses aspects, afin de construire avec les entreprises de l’économie sociale et solidaire une stratégie de croissance plus robuste, plus riche en emplois, plus durable et plus juste socialement. Elle répond à 5 objectifs spécifiques :

• Reconnaître l’ESS comme un mode d’entreprendre spécifique.
Les mesures de la loi vont permettre :
• La reconnaissance des acteurs historiques et de la nouvelle entreprise à but social ;
• la rénovation de l’agrément d’entreprise solidaire d’utilité sociale qui permet aux entreprises agréées d’accéder notamment à l’épargne salariale solidaire ;
• la création d’un socle juridique à partir duquel pourront être développés de nouveaux financements spécialisés, orientés vers les entreprises de l’ESS ;
• le financement de l’innovation sociale.

Les entreprises de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) présentent un visage atypique dans l’économie française non seulement dans leur fonctionnement interne (coopération, démocratie d’entreprise, absence d’actionnaire extérieur…), mais également dans leur finalité, dirigée vers l’intérêt général.

L’ESS compte aujourd’hui 221 325 établissements employant 2,37 millions de salariés, ce qui représente notamment 10,5% de l’emploi en France. Selon une première estimation réalisée en 2013 par l’INSEE, la part de l’ESS dans la valeur ajoutée créée en France est d’environ 100 milliards d’euros.

Les entreprises de l’ESS sont innovantes dans de nombreux domaines comme les énergies renouvelables, la recherche médicale, l’agriculture biologique et les circuits courts, la finance solidaire…

Ce secteur, fort de 28 610 emplois en Essonne, constitue un véritable axe de développement économique soutenu par le Département.

Des recycleries-ressourceriesconsacrées à la collecte, la récupération et au réemploi d’objets usagés, à l’imprimerie en passant par les potagers d’insertion, l’éventail d’activités est énorme et demande à être mieux connu à l’échelle de notre territoire.

Recenser les initiatives afin de mieux les aider est l’une des priorités du Département qui entend, par le Prix de l’Innovation Durable notamment, soutenir et favoriser un ancrage local en faveur d’emplois non délocalisables.
Le Prix de l’innovation durable détecte et valorise les initiatives innovantes développées en Essonne.
Les Essonniens porteurs de projets d’utilité sociale et environnementale, visant la création d’emplois sur le territoire sont ainsi accompagnés durant six mois par des professionnels de la création ou de la reprise d’entreprise.
Ces projets peuvent s’inscrire dans de nombreux domaines, tels que l’éco-habitat, le tourisme solidaire, l’économie circulaire, l’animation socioculturelle, les services aux personnes, le commerce équitable, la protection de l’environnement et du patrimoine, les énergies renouvelables, l’accessibilité aux outils numériques, les nouvelles technologies ou toute autre thématique sur laquelle un besoin social nouveau ou mal satisfait a été identifié.
Pour en savoir plus, rendez-vous ICI

La collaboration avec des partenaires de ce domaine comme Essonne Active, Rurban Coop, In Ess 91, s’avère alors essentielle pour accompagner les Essonniens dans leur projet entrepreneurial.